DAN Europe alerte sur les risques liés à l'utilisation des flexibles contenant une tresse en nylon. En effet, ces flexibles pourraient se dégrader rapidement et engendrer un dysfonctionnement du détendeur.

Le détendeur et les flexibles

Le détendeur est un équipement essentiel à la pratique de la plongée scaphandre dont l’entretien doit être effectué régulièrement et par des personnels qualifiés. Si la révision du détendeur concerne de manière évidente les parties mécaniques que sont le 1er et le 2ème étage, il n’en faut pas moins surveiller, entretenir et remplacer les parties passives que constituent les flexibles. Rappelons que le détendeur constitue dans son ensemble un équipement de protection individuel (EPI) au sens des articles R322-27 à 38 du code du sport.

Les flexibles à base de polyester

DAN Europe a publié un article intitulé « Cristaux invisibles et dysfonctionnements du détendeur », qui met en exergue l’importance de la sélection des flexibles et des risques liés à l’utilisation de flexibles recouverts de polyuréthane à base de polyester du phénomène dit d’hydrolyse. Il a fait grand bruit sur les réseaux sociaux et Plongée Infos en a fait une analyse « Détendeurs : attention aux flexibles ! »

Les flexibles recouverts de polyuréthane à base de polyester soumis à des cycles répétés de réchauffement (par le soleil) et de refroidissement (par l’écoulement du gaz respiratoire) du revêtement génèreraient une forme de cristallisation des matériaux, les « cristaux » s’accumulant au fil du temps et finissant par être entraînés par le gaz et par migrer vers le 2ème étage du détendeur, où ils provoqueraient un risque d’obstruction.

Difficile de prévoir le temps qu’il faut au revêtement en polyuréthane base polyester pour se dégrader. Mais il semblerait que les flexibles exposés à une température de 30° et à une humidité élevée pourraient se dégrader plus rapidement. Plusieurs marques européennes ont demandé à leurs fournisseurs d’utiliser du polyuréthane à base de polyéther antibactériologique qui éviterait ce type de dégradation.

Comment je fais ?

Il y a très peu de chance que vous achetiez un flexible qui ne soit pas à base polyéther et qui ne soit pas aux norme en Europe. Faites attention si vous les achetiez hors Europe. Si vous achetez un flexible, vérifiez s’il y a un marquage « EN 250 » inscrit dessus ainsi que la nature de sa composition !