… et de qualité car on prend soin de vous et de vos poumons !!!

Notre fidèle compresseur Bauer Securus V15 de 24m3/h vient de faire sa petite cure de jouvence périodique. Avec l’aide de Khieng et sous le haut patronage de Maître Guy (sans « ms »…), nous avons procédé à la vidange du compresseur, à la vérification de son filtre à air et au changement de son filtre terminal.

Cette opération de maintenance, outre être nécessaire à la longévité de notre compresseur, est un gage de qualité de l’air que l’on compresse dans nos blocs et donc que nous respirons lors de nos séances et plongées en mer.

Changement du filtre du compresseur © Bruno F.M.

Pourquoi de l’huile dans le compresseur ?

Changement du l'huile du compresseur © Bruno F.M.

Un compresseur est un ensemble de pièces mécaniques en mouvements. Les pistons doivent impérativement être lubrifiés. À défaut de quoi, comme pour un moteur thermique, le compresseur risquerait d’être endommagé, voir détruit.

L’échauffement provoqué par la compression altère l’huile, comme dans un moteur thermique, et en réduit l’efficacité. Une vidange régulière de l'huile est donc nécessaire.

Qualité de l’air et compression

La qualité de l'air en sortie du compresseur, et donc dans la bouteille, dépend de plusieurs facteurs. Premièrement, l'air en entrée du compresseur peut contenir d'éventuels polluants exogènes, gaz ou particules. Deuxièmement, le fonctionnement normal d’un compresseur, outre une production de chaleur, induit une production d’huile (liquide, vapeurs, aérosols) et d’eau (par condensation). Celles-ci se retrouvent dans le circuit d'air. En outre, un fonctionnement anormal du compresseur peut provoquer la production de gaz toxiques, notamment CO2 et CO provenant d’une combustion de l’huile.

Une filtration sous contrôle

Pour garantir la meilleure qualité de l'air possible, des filtres sont disposés en entrée et en sortie du compresseur. Ils doivent être régulièrement surveillés, entretenus ou changés. Le filtre terminal, qui vient d’être changé, est principalement composé de tamis moléculaire et de charbon actif. Le rôle du charbon actif est pour l’essentiel de fixer les vapeurs d'huile toxiques. Le rôle du tamis moléculaire est quant à lui de supprimer les vapeurs d'eau et de fixer le gaz carbonique qui reste dans l'air à la sortie du compresseur avant le remplissage des bouteilles.

L'eau n'est pas toxique mais accroît la corrosion des blocs et favorise le givrage des détendeurs. Les filtres permettent donc d'avoir de l'air sans vapeur d'eau et le plus sec possible.

Le filtre du compresseur © Bruno F.M.

Voilà donc un air propre et sec. Vous pouvez continuer à profiter à pleins poumons du bon air que l’APP vous offre sans compter !

Bonnes inspirations !!!