Le compresseur © Bruno F.M.

L’APP, un club qui ne manque pas d’air…

… et de qualité car on prend soin de vous et de vos poumons !!! Notre fidèle compresseur Bauer Securus V15 de 24m3/h vient de faire sa petite cure de jouvence périodique. Avec l’aide de Khieng et sous le haut patronage de Maître Guy (sans « ms »…), nous avons procédé à la vidange du compresseur, à la vérification de son filtre à air et au changement de son filtre terminal. Cette opération de maintenance, outre être nécessaire à la longévité de notre compresseur, est un gage de qualité de l’air que l’on compresse dans nos blocs et donc que nous respirons lors de nos séances et plongées en mer.

Epaves 2017 © Marie Buso

Le rinçage post immersion en milieu salin

Le sel corrode et oxyde les métaux mais également raidit et fragilise les tissus provoquant un risque de de dysfonctionnement et de vieillissement prématuré du matériel. Vous trouverez ci-dessous un petit vade-mecum pour le rinçage et espérant que cela vous sera utile ! Le « après la plongée » s’entend comme « préalablement au stockage ou dès lors que le matériel est appelé à sécher entre 2 plongées » (il n’est en effet pas nécessaire de rincer son détendeur entre 2 plongées si on arrive à le conserver humide, par exemple dans sa sacoche non exposée au soleil). Le rinçage est fondamental et à ne pas négliger !! Il permet d’assurer un bon fonctionnement du matériel (évite l’oxydation de connectique de Direct System, la mise en débit continu du 2ème étage,…) et surtout assure la longévité du matériel. C’est vrai pour votre matériel mais bien évidemment pour le matériel du club prêté par l’APP…  Pas de produit de l’eau tiède suffit ! (on parle ici de rinçage, pas de désinfection) mettre le bouchon en caoutchouc contre l’arrivée d’air du 1er étage (dans l’étrier et le serrer contre l’arrivée d’air avec la vis qui sert à fixer le détendeur sur le bloc ou capuchon pour les DIN même ceux ACD car la fermeture se fait métal contre métal) faire tremper le détendeur, ainsi obturé, dans l’eau douce tiède,…

Inspection visuelle de bloc © Bruno Fitsch-Mouras

TIV 2018 achevé, une bonne chose de faite !

La campagne TIV 2018 vient de s’achever. Cette tâche fastidieuse mais néanmoins nécessaire d’inspection visuelle des blocs du club est donc finie ! Un grand merci à nos tivers Gérard, Vincent, Patrice, Patrick, Guy et Bruno pour s’être investis et avoir donné, une fois encore, du temps de leurs soirées et week-ends pour cela ! Rappelons que l’inspection visuelle est la condition sine qua non pour pouvoir passer les blocs du club à la ré-épreuve que tous les 6 ans (depuis l’arrêté du 20 novembre 2017) au lieu de tous les 2 ans ! C’est donc une action nécessaire et primordiale pour les finances du club (une ré-épreuve coute entre 60 et 100€ par bloc…) et la paix de la trésorière ! Cette inspection visuelle, pour permettre le bénéfice de ce report dérogatoire de 4 ans de la ré-épreuve, doit être effectuée par des personnes titulaires de la qualification de Technicien en Inspection Visuelle formées à cet effet par la FFESSM par délégation et sous la responsabilité des Commissions Techniques Régionales (CTR).

Bouteilles de plongées

Détendeurs, ne soyez pas laxistes sur vos flexibles !

DAN Europe alerte sur les risques liés à l’utilisation des flexibles contenant une tresse en nylon. En effet, ces flexibles pourraient se dégrader rapidement et engendrer un dysfonctionnement du détendeur. Le détendeur est un équipement essentiel à la pratique de la plongée scaphandre dont l’entretien doit être effectué régulièrement et par des personnels qualifiés. Si la révision du détendeur concerne de manière évidente les parties mécaniques que sont le 1er et le 2ème étage, il n’en faut pas moins surveiller, entretenir et remplacer les parties passives que constituent les flexibles. Rappelons que le détendeur constitue dans son ensemble un équipement de protection individuel (EPI) au sens des articles R322-27 à 38 du code du sport. DAN Europe a publié un article intitulé « Cristaux invisibles et dysfonctionnements du détendeur », qui met en exergue l’importance de la sélection des flexibles et des risques liés à l’utilisation de flexibles recouverts de polyuréthane à base de polyester du phénomène dit d’hydrolyse. Il a fait grand bruit sur les réseaux sociaux et Plongée Infos en a fait une analyse « Détendeurs : attention aux flexibles ! » Les flexibles recouverts de polyuréthane à base de polyester soumis à des cycles répétés de réchauffement (par le soleil) et de refroidissement (par l’écoulement du gaz respiratoire) du revêtement génèreraient une forme de cristallisation des matériaux, les…

Bouteilles de plongées

Achats groupés Club ? Achats Salon ? Saison 2017-2018

La période du Salon de la Plongée (12-15 janvier 2018) est l’occasion annuelle d’achat de matériels de plongée (ordinateur, combinaison, détendeur,…). En effet, tant sur le Salon que dans les boutiques de plongée, à ce moment-là, des campagnes de promotion ont lieu. Généralement les remises sont de l’ordre de -20%, voir un peu plus. Parallèlement, et durant toute l’année, il est possible de faire des « achats Club » auprès d’un service dédié du Vieux Campeur. Les remises pourrait atteindre jusqu’à -30%. La seule contrepartie étant un délai de livraison un peu plus long de 2-3 semaines. Pour ceux qui comptent investir cette année dans du matériel, nous vous proposons de faire remonter auprès de Bruno d’ici le 31 décembre vos velléités d’achats. Quatre éléments fondamentaux sont requis : Type de matériel Marque Modèle Taille (pour les stabs, palmes et combinaisons). Sur la base de ces remontées, nous essaierons de vous fournir avant le Salon de la Plongée les éléments de prix « Club ». Ainsi vous pourrez arbitrer au mieux de vos finances et périodes d’achats de matériel de plongée !!! A noter que tout éventuel « achat Club » sous l’égide de l’APP impliquera des achats groupés (tous types de matériels confondus) et dont le préfinancement sera requis. Aucun achat individuel ne sera réalisé par le club au fil de l’eau durant l’année ! D’ici là…