Les combinaisons semi-étanches, proposées par tous les fabricants, fonctionnent sur le même principe que les combinaisons humides et reprennent les mêmes caractéristiques que celles-ci mais disposent d’une fermeture étanche et de manchons au niveau des poignets, des chevilles et du cou qui limitent les entrées et sorties d’eau grâce auxquels n’y a quasiment plus de circulation d’eau (réduction du phénomène de convection) L’eau réchauffée par conduction n’étant pas renouvelée, il y a moins de déperdition énergétique et la chaleur est conservée pendant la plongée.

Manchon de semi-étanche.

Ce sont des combinaisons mono-pièces avec cagoule séparée proposées sur des néoprènes d’épaisseur 6,5 à 8mm. Leur efficacité dépend de la bonne utilisation des manchons néoprènes (penser à les retourner) et du bon entretien de la fermeture étanche (zip) à siliconer régulièrement.

À efficacité isolante égale, les combinaisons semi-étanches nécessitent moins de lestage que les combinaisons humides.

Inconvénient de la combinaison semi-étanche (relatif néanmoins puisqu’on ne plonge pas seul…) : elle nécessite une aide extérieure pour être fermée (fermeture dorsale). Notons cependant 2 exceptions : la X-TREM de Beuchat et la Flexa Z-THERM de Marès qui proposent une fermeture frontale !

Fermeture dorsale © Scubapro

Pour ces combinaisons également, il conviendra de veiller aux finitions proposées par les fabricants : existence de poches, coutures siliconées, renforts sur les fessiers et les genoux, fermeture dorsale ou frontale…

Ces combinaisons sont un bon compromis entre facilité d’utilisation, étanchéité et confort thermique, ce qui explique qu’elles sont de plus en plus appréciées des plongeurs qui évoluent dans des eaux de 10 à 20 °C.

Le choix d’une combinaison semi-étanche, même en tant que 1er achat, peut être judicieux pour des plongeurs souhaitant avoir une combinaison polyvalente pour des plongées partout en France métropolitaine du mois d’avril au mois de novembre.

En résumé

  • Meilleure isolation qu’avec les combinaisons humides, convient parfaitement pour des eaux allant de 10°C à 20°C.
  • Combinaison mono-pièce de 6,5 à 8mm.
  • Combinaison nécessitant moins de lestage.
  • Aucune formation spécifique requise
  • Nécessite un entretien plus attentif que les combinaisons humides