Le gilet stabilisateur réglable

Ce type de gilet est appelé ainsi car il a des sangles d'épaules réglables. Il est le plus courant et le plus récent.

L’enveloppe contenant l’air (la vessie) ne passant pas sur les épaules et la poitrine, la flottabilité se répartit sur le dos, les côtés et le ventre, et permet une position verticale aisée. Il présente également l’avantage de s’enfiler et se retirer aisément (la possibilité de déclipser les bretelles facilite le déséquipement) et d’être modulable. S’adaptant facilement aux différentes morphologies, ce type de gilet convient parfaitement aux plongeurs loisir de tous niveaux.

Il s’agit du type de stab permettant les poches les plus nombreuses et les plus grandes.

La plupart des modèles de voyage sont des adaptations des gilets réglables alliant légèreté et encombrement réduit, mais souvent au détriment de la capacité de levage.
Ordre de prix : de 150 à 700 euros

Exemple : Marès Prestige ou Dragon, Scubapro T-One ou X-Black, Aqualung Wave ou Axiom, Beuchat Masterlift X-Air, Cressi Solid ou Start Pro

Avantages :

  • Enfilage et retrait aisés
  • Possède des poches
  • Nombreux modèles avec poches à lest largables

Inconvénients :

  • Encombrante
  • Lourde
  • Temps de séchage

Le gilet stabilisateur enveloppant ou intégral

Ce type de gilet répartit parfaitement le volume d’air sur les épaules, le dos ainsi que les côtés et la poitrine. Le gilet stabilisateur intégral, robuste et muni de larges poches (mais en nombre limité), est très apprécié des plongeurs confirmés, des plongeurs militaires et professionnels pour son grand volume utile. Il est facile d’équilibrage et réputé pour son confort.

Ce gilet présente toutefois certains inconvénients dont la désolidarisation du plongeur et de la stab (la stab se décolle des épaules au gonflage) néanmoins rétablie par un système de sangles internes sur la Master Jacket de Scubapro, qui a toutefois tendance compliquer l’équipement et le déséquipement déjà naturellement compliqué faute de pouvoir ouvrir ou élargir les bretelles.

De fait, aujourd’hui sur le marché européen, on ne trouve plus que la Master Jacket de Scubapro.

Avantages :

  • Excellente flottabilité
  • Excellente capacité de levage
  • Confortable, enveloppe le plongeur

Inconvénients :

  • Encombrante
  • Enfilage et retrait peu aisés
  • Pas de poches à lest largables

Le gilet stabilisateur Tek ou dorsal

Le gilet stabilisateur dorsal issu de la plongée Tek (technique) est comme son nom l’indique à flottabilité dorsale.

A l’origine réservé à la plongée Tek, les fabricants proposent désormais des stabs dorsales pour la plongée loisir. Ces gilets sont personnalisables et très modulables c’est-à-dire que chaque pièce est interchangeable (vessie, harnais, plaque dorsale…) et sont appréciés également pour leur légèreté.

La partie gonflable montée sur un harnais se trouvant dans le dos du plongeur, la partie ventrale est totalement libre ce qui permet une grande liberté de mouvement et la sensation de serrage est indépendante du gonflage.

Ce type de gilet présente la caractéristique de maintenir le plongeur parfaitement à l'horizontale. En revanche, il est moins confortable en surface où se maintenir verticale est plus difficile.

Ce type de gilet est particulièrement adapté à d’autres pratiques de la plongée, dont il est issu, comme la spéléo ou la plongée sidemount.
La compacité et la légèreté de ce type de stab en fait désormais le 2ème type de stab de voyage.

Ce type de stab n’est pas conseillé pour un 1er achat et moins encore pour les jeunes plongeurs ou les plongeurs en formation.

Ordre de prix : de 450 à 650 euros

Exemple : Aqualung Rogue, Scubapro SeaHawk 2 ou Hydros Pro, Apeks Black Ice, Beuchat Masterlift Tek ou Infinity Light Travel

Avantages :

  • Légère et compact
  • Grande aisance
  • Sèche rapidement

Inconvénients :

  • Modifie la position du plongeur, surtout en surface
  • Peu ou pas de poches
  • Seules les versions loisir ont des poches de lest largables