Le format (montre ou ordinateur de poignet)

2 principaux formats existent : le format montre et l'ordinateur de plongée classique (attention, les montres d’apnée ne conviennent pas à la plongée bouteille).

Les ordinateurs « montre » sont petits, de la taille et de l’apparence d’une montre digitale classique. Ils sont idéaux pour les voyages durant lesquels une plongée peut s’improviser et permettent de voyager léger. Prix de la miniaturisation, ils donnent généralement des informations moins complètes qu’un ordinateur de plongée classique à budget équivalent. Ils conviennent notamment aux plongeurs occasionnels ou peu réguliers.

Plongeurs presbytes ou dotés de gants, soyez vigilants ! Les informations sont écrites en petit caractère (taille d’écran oblige) et les boutons poussoirs au format montre requièrent de la précision pour être manipulés… on notera dans cette catégorie notamment les Suunto D4i, Suunto D6i, Oceanic Geo, Oceanic OCi, Marès Matrix,…

Les ordinateurs de plongée classiques, de taille plus importante, offrent quant à eux une meilleure lisibilité et sont généralement d’une grande facilité d’utilisation en plongée. Les fonctionnalités offertes sont souvent plus nombreuses (courbes, historiques,…). Mais tous les ordinateurs de plongée n'affichent pas tous les paramètres et certains peuvent être plus complets, notamment pour ceux multi-gaz (cf. ci-après). Plusieurs modes de plongée sont proposés : air, nitrox, profondimètre, apnée...

La lisibilité (taille écran, couleur et/ou rétroéclairé)

Outre la taille de l’écran déjà évoquée, la lisibilité est fortement accrue par la couleur et le rétroéclairage. Malheureusement, les principaux fabricants cumulent rarement grands écrans et couleur, la couleur permettant (à lisibilité égale) une réduction de l’écran et donc du coût de fabrication... Par exemple, les Aqualung I750t et i770R ou le dernier Galileo Scubapro ont des écrans couleurs mais de relative petite taille (plus petit que celui du précédent Galileo Sol/Luna). Un des principaux ordinateurs « grand public » alliant couleur et grande taille d’écran est le Marès Icon HD et son successeur le Genius. Ce sont des ordinateurs moyen/haut de gamme.

Le rétroéclairage est devenu un basique.

Peu nombreux sont les ordinateurs avec un seul bouton de navigation et ils tendent à disparaître (par exemple le Marès Puck, Aqualung i100 ou Cressi Leonardo). La navigation est en effet moins commode et moins rapide. Privilégiez plutôt un ordinateur avec au moins 3 boutons. Pour les plongeurs qui plongent avec des gants, pensez à choisir un ordinateur avec des boutons suffisants gros et accessibles.

Pile ou batterie rechargeable et/ou remplaçable ou non par l’utilisateur

Pour ce qui concerne les ordinateurs « montre », le changement de pile se fera nécessairement en atelier chez un professionnel. C'est source de coûts et de délais d’indisponibilité impliquant une vraie anticipation en cas de séjour plongée.

En revanche, beaucoup d’ordinateurs permettent désormais un remplacement par l’utilisateur (souvent pile bouton GR 2450 mais également de simples AA). C'est un vrai avantage tant pratique (se fait rapidement et à peu près n’importe où) que financier.

D’autres fabricants ont fait le choix d’ordinateurs rechargeables (accus) mais il s’agit généralement d’ordinateurs moyen/haut de gamme, et cela impose d’avoir des possibilités de rechargement le moment venu.